A vous qui dites souvent “je prends sur moi”

“Ma mère s’est invitée chez moi la semaine prochaine, je n’ai pas réussi à dire non. Mais c’est l’affaire de deux jours, ça va aller, je vais prendre sur moi”.

“En ce moment je me sens mal au boulot, je n’ai pas envie de travailler, je n’arrive pas à voir ma chef pour lui parler. Qu’est-ce que je peux faire ? Bah… je prends sur moi.”

J’entends tellement souvent cette phrase “je prends sur moi”. Elle m’évoque une lourde porte que l’on referme sur soi, une franche négligence de soi, un renoncement à s’écouter.

Vous qui cherchez votre juste place, et si vous commenciez par arrêter de “prendre sur vous”, pour apprendre sur vous ? Je vous parle dans cette vidéo de deux de mes clientes que cette question concerne.

Cette vidéo vous a plu ?

Pour en voir d’autres, cliquez ici : minutes du lundi

est psychologue clinicienne et art-thérapeute. Elle a travaillé pendant 20 ans auprès d’adultes et d’adolescents dans le monde judiciaire, médical et de la formation. En 2015 elle fonde majusteplace.com, et dédie son activité aux Wonder-women épuisées. Avec une méthode originale, elle les aide à la fois à renouer avec qui elles sont, et à réaménager concrètement leur vie de femme, épouse et mère pour retrouver plaisir et sens au quotidien . Elle travaille par Skype et aide des femmes dans toute la France et en Europe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *