Domitille

Domitille, mariée, un enfant, vit à Marseille (bureau à Paris), responsable grands comptes dans les Telecoms

Quand j’ai rencontré Valérie, à un week-end « bien-être » entre femmes, son approche d’art thérapie m’a tout de suite séduite. J’étais maman d’une petite fille âgée de 6 mois et j’allais reprendre mon activité professionnelle très exigeante (nombreux déplacements à Paris et l’étranger).

Un an après, alors que mon travail perdait de son sens, que ma vie de famille prenait de plus en plus de place, tout devenait confus et je ne retrouvais plus mon énergie. J’ai alors repris contact avec Valérie dans l’espoir de mettre à plat la multitude d’idées de changements qui m’assaillaient.

Apprendre sur moi de façon dirigée et coachée mais aussi artistique a été une merveilleuse découverte. J’en suis sortie riche de plein d’outils et de réflexions sur mon passé, ma personne. Désormais, je peux mieux comprendre mon parcours, mes ambiguïtés et réfléchir à l’avenir.

Devenir mère, se retrouver, se respecter, respecter ses valeurs, mener à bien son couple mais aussi son travail, tout un programme ! Valérie donne les clefs, ou du moins nous aide à les trouver d’une façon passionnante. J’ai particulièrement aimé renouer avec l’écriture, le dessin, ce côté artiste-enfant qui dormait en moi.

Valérie a un don pour comprendre l’autre en seulement quelques coups de crayons et paroles. Elle est franche, rigoureuse, juste. Elle a trouvé sa juste place, et je continue de la suivre pour trouver la mienne !

est psychologue clinicienne et art-thérapeute. Elle a travaillé pendant 20 ans auprès d’adultes et d’adolescents dans le monde judiciaire, médical et de la formation. En 2015 elle fonde majusteplace.com, et dédie son activité aux Wonder-women épuisées. Avec une méthode originale, elle les aide à la fois à renouer avec qui elles sont, et à réaménager concrètement leur vie de femme, épouse et mère pour retrouver plaisir et sens au quotidien . Elle travaille par Skype et aide des femmes dans toute la France et en Europe.